Appartements Napoléon III, Louvre. Nathalie Tournesac​ © Copyright 2012

 

Le patrimoine culturel est un bien commun ou personnel ayant une importance artistique et/ou historique hérité de nos ancêtres.

Il est dit « matériel » (monuments, sites archéologiques, forêts, peintures, sculptures, manuscrits, monnaies, outils industriels, instruments, machines…) ou « immatériel » (arts du spectacle, rituels, traditions orales, métiers d’art, savoir-faire…).​​

Les français vivent quotidiennement en contact avec leur patrimoine culturel, parfois même sans y prêter vraiment attention.
André Chastel (1912-1990) qui demeure l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de l’art dans la seconde moitié 
du XXème siècle, fut l’artisan, au côté de Malraux, de l’organisation en 1964 de l’Inventaire Général des monuments historiques et des richesses artistiques de la France. La mise à jour de ce patrimoine a permis de restaurer, réhabiliter, sauvegarder une très grande quantité de trésors.​​

Créées en 1984 par le ministère de la Culture sous Valéry Giscard d’Estaing, les Journées Européennes du Patrimoine ont lieu chaque année le troisième week-end de septembre. Pendant ce week-end, les propriétés et institutions d’état, religieuses ou privées sont ouvertes au public ; c’est une opportunité exceptionnelle de pouvoir visiter ces sites prestigieux et remarquables.
Depuis 30 ans, le succès s’est confirmé au fil des années puisqu’en 2011, 12 millions de français ont visité ces lieux chargés d’Histoire et d’Art.
Il est primordial de sauvegarder et de mettre en valeur notre patrimoine d’une part pour les générations futures et d’autre part pour comprendre, au fil des époques, le travail et l’intelligence des bâtisseurs, artisans et créateurs qui ont produit ces merveilles afin de s’en inspirer pour des projets futurs.

​​Nathalie Tournesac © Copyright 2012.